Attacher sa ceinture de sécurité : un réflexe incontournable (-12)

L'éjection augmente par 15 le risque d'être tué.ée :

attention à certaines séquences...

()

Même avec la ceinture, les risques d'être blessé restent importants par les contraintes physiques exercées sur les organes internes pouvant entraîner des lésions invisibles risquant de se compliquer après le choc.  La légende urbaine consistant à véhiculer l'idée d'une  augmentation du risque de mort par incendie, oublie totalement l'inconscience physique, engendrée par la violence de l'écrasement du corps sur les commandes ou équipements intérieurs de l'habitacle, ne permettant plus à la personne accidentée d'essayer de s'extraire de l'épave.  Avec la ceinture l'état de conscience aura toujours beaucoup plus de chance d'être préservé pour tenter quelque chose, voir même de pouvoir  porter les premiers secours à d'autres passagers impliqués.

Les organes internes se déplacent pendant le choc

()

Le cerveau va se compresser violemment contre la paroi crânienne, pouvant induire des dommages corporels internes sévères.  Les autres organes comme le foie, les poumons, l'estomac et les intestins vont également être contraints par la brutale décélération...  au début de l'Histoire ferroviaire, des  spécialistes pensaient que les organes internes risquaient leurs intégrités au-delà d'une vitesse de 60 km/h... minute-auto.fr

>>Lire la suite

 

Réglementation du port de la ceinture / securite-routiere.gouv.fr 

Obligatoire depuis 1973 à l'avant et 1990 à l'arrière

()

En France, le port de la ceinture de sécurité dans les véhicules de tourisme a été mis en place

graduellement en commençant par l'obligation faite aux constructeurs de prévoir des ancrages

pour le dispositif à venir.  C'est en 1973 que le port de la ceinture de sécurité devient

obligatoire aux places avant hors agglomération ; en 1979 il est étendu à l'agglomération. 

Au 1er janvier 1990, le port de la ceinture de sécurité devient obligatoire aux places arrières...

viendra ensuite le dispositif de ceinture à enrouleur | Sécurité routière 1973 wikipedia.org

>>Lire la suite

 

 

L'importance de la ceinture de sécurité / sécurité-routière.gouv.fr

La ceinture de sécurité est également vitale à l'arrière 

()

L'obligation du port de la ceinture à l'arrière est entrée en vigueur en 1990.  D'autres règles sont

arrivées au même moment comme la limitation à 50 km/h en agglomération, la règle des trois

50 dans un brouillard réduisant la visibilité à 50 m = vitesse limité à 50 km/h et distances de

sécurité de 50 m. ; la réglementation du feu orange = feu rouge et l'obligation d'allumer ses feux

sous la pluie, de jour siegesauto/youtube  

>>Voir la suite

 

 

L'impact d'une violente décélération - motor1.com

L'effroi en image - une année de progrès

()

Une année seulement sépare la conception de ces deux véhicules ; l'image animée d'une

collision frontale effectuée en crash-test, par l'IIHS (Insurance Institute for Highway Safety),

entre une Nissan Versa 2016 grise et une Nissan Tsuru 2015 rouge...  <<ce terrible crash test...>>

en vidéo motor1.com

>>Voir la suite

 

 

Attachons nous à la vie !

() 

Un choc à 50 km/h correspond à une chute du 3ème étage.  Un choc à

100 km/h c'est une chute du 12ème.  La marque française Bébé Confort travaille à l'élaboration d'un

siège auto avec airbags intégrés pour lutter contre l'insécurité des enfants en voiture RTL.fr 18/10/2017 

>>Voir la suite

 

Sur la route, deux enfants sur trois sont en danger...

() 

Clairement : des erreurs graves d'installations sont inconsciemment commises.  Sièges auto, bien

installer son enfant.  Mise en garde du siège auto dans le chariot de supermarché quechoisir.org

>>Lire la suite

 

Cinquante ans de progrès : spectaculaire...

()

Les progrès mécaniques dans la répartition et l’absorption de la charge d'énergie, preuve par l'image. 

Le  ralenti démontre les progrès de la sécurité passive sur un demi siècle.  Chevrolet Malibu 2009

grise contre Chevrolet Bel Air 1959 en collision frontale...  Consumer Reports / YouTube

>>Voir la suite

 

Attacher ses enfants à l'arrière

()

Passager arrière non ceinturé venant 

heurter le conducteur.  L'appui tête

peut dans certain cas empêcher le contact

entre les têtes.  Le conducteur non

ceinturé heurte les commandes par la

combinaison de l'absence de ceinture et

de la pression arrière sur son dossier.

Tous les passagers sont ceinturés mais le 

chargement n'est ni solidaire du véhicule

break, ni séparé de l'habitacle.  Il en résulte

un risque de blessures importantes, pour

les passagers arrière qui semblaient

sécurisés par le bouclage de leurs ceintures.

Voir également le chargement et l'arrimage

pour mieux conduire un véhicule utilitaire ajcutil.fr

>>Utilitaires

 

Eviter le sous-marinage pendant un choc

Le sous-marinage : conséquences catastrophiques

()

Faire boucler la ceinture de sécurité des passagers arrière est aussi important que l'installation de

base des passagers avant.  Un bon positionnement de la ceinture de sécurité évite le risque de

sous-marinage aux résultats catastrophiques.  Le sous-marinage est le glissement du corps sous la

ceinture de sécurité pendant l'impact...  en comprendre et savoir beaucoup plus Le Monde de Jamy / YT

>>Agrandir vidéo

 

•  Les grandes vitesses annulent la sécurité fournie par le maintien de la ceinture ; elles peuvent également aggraver les conséquences d'un encastrement sous un véhicule lourd...
• Les grandes vitesses annulent la sécurité fournie par le maintien de la ceinture ; elles peuvent également aggraver les conséquences d'un encastrement sous un véhicule lourd...
Mannequin crash-test, port de la ceinture contre non-port de la ceinture - BeamNG.drive
Mannequin crash-test, port de la ceinture contre non-port de la ceinture - BeamNG.drive

"Un petit clic vaut mieux qu'un grand choc" :

slogan de la sécurité routière des années 70

Le port de la ceinture de sécurité aurait minimisé l'impact...
Le port de la ceinture de sécurité aurait minimisé l'impact...

 

 

www.permis-galere.jimdo.com  ©2014 TousDroitsRéservés



Commentaires: 0